Qu’est-ce qu’une section internationale ?


L’option internationale du baccalauréat (OIB) sanctionne et valide les compétences et connaissances des élèves ayant été scolarisés en classes de première et terminale des “sections internationales” de lycée.

Les sections internationales proposent, dès l’école maternelle, une formation linguistique du niveau d’une langue maternelle, doublée d’une formation culturelle approfondie de la littérature du pays partenaire et de son histoire, basée sur une historiographie, des principes pédagogiques et un système d’évaluation propres au pays de la langue nationale. D’où la distinction entre “sections internationales” et ”sections européennes“ et l’importance du profil spécifique des enseignants en section internationale, des professeurs “locuteurs natifs“ formés dans les pays partenaires.

A la différence de la “mention européenne“, le baccalauréat à “option internationale“ évalue non seulement les capacités purement linguistiques du candidat, mais aussi sa culture en littérature, en histoire et en mathématiques pour la section chinoise au même titre que l’enseignement 

L’Option Internationale du baccalauréat, diplôme qui sanctionne les études en section internationale, fait l’objet pour chaque section d’un accord intergouvernemental avec le pays partenaire : les programmes de langue et littérature d’une part, d’histoire et géographie (ou de mathématiques) sont le fruit d’une coopération étroite et officielle entre la France et le pays partenaire.

LES ÉPREUVES “OIB”

C’est par l’intégration de ces disciplines et de ces examens dans le système éducatif français que le dispositif du double enseignement répond à sa mission interculturelle. Les épreuves spécifiques de langue et littérature se substituent à l’épreuve de langue vivante 1 de droit commun. Les épreuves spécifiques d’histoire-géographie se substituent à l’épreuve d’histoire- géographie de droit commun. 

En section chinoise, les élèves ne passent pas d’option spécifique d’histoire-géographie, mais une épreuve de mathématiques organisée en contrôle en cours de formation et qui s’ajoute à l’épreuve française. Les épreuves “OIB“ se passent obligatoirement dans la langue de la section, à l’exception de l’épreuve spécifique écrite d’histoire-géographie qui peut se dérouler en langue française. Les épreuves de l’Option Internationale du Baccalauréat et les modalités de leur organisation sont identiques pour l’ensemble des trois séries ES, L et S du baccalauréat.

Les épreuves “OIB” dans la langue de la section représentent aujourd’hui environ 25 %de la note finale du baccalauréat à “option internationale” et pour la plupart sont certifiées  par le pays ou autorité partenaire comme équivalentes au niveau d’accès à l’enseignement supérieur dans le pays concerné.

Vers le Baccalauréat Français International

Progressivement, à partir de la rentrée 23022 pour les élèves entrant en première, l’OIB sera remplacée par un dispositif plus souple, adaptable en fonction des établissements et des pays, appelé le BFI, baccalauréat Français International. Le Lycée International pour sa part, optera pour une adaptation mineure dont les élèves et familles seront informées en temps voulu.